L’acquisition du langage 0/12 mois

 

 

 

L’arrivée des premiers mots chez bébé puis d’un langage plus construit est toujours sujet de grandes discussions entre parents et aussi dans les familles et en général pour tous ceux qui sont concernés après une  naissance et surtout au cours du développement du bébé et du petit enfant.

 

♥Les tout débuts

Déjà dans le ventre de sa mère,(l’audition fœtale commencerait entre la 26e et la 28e semaine) nous savons aujourd’hui que le fœtus entend les sons, les mots, les cris, les émotions, les intonations, qu’il est plus sensible à la voix de sa mère et de son père.

 

A la naissance, le système nerveux de l’enfant est immature et pourtant, il est sensible aux intensités, aux rythmes, aux mélodies. Regardez un bébé se balancer aux notes de musique d’une chanson ! Ce qui justifie plus que tout de procurer à votre bébé un environnement sonore adapté au plus près de ses rythmes, si possible.

A garder à l’esprit que chaque bébé est différent, et plus ou moins sensible au bruit.

Le nouveau‑né entend et reconnaît donc la voix de ses parents même s’il n’a encore aucune idée de la signification des mots. La communication du langage se fera davantage au niveau des interactions par les yeux (contact visuel), le regard vers son parent et il réagira à la voix, le ton utilisé et à l’expression du visage de ce dernier.

Il reconnaît très rapidement l’intonation différente selon les émotions de ses parents ou de ceux qui l’entourent. Il distingue la joie, la colère, la tendresse. Il regarde les visages. Il exprimera le mécontentement avant d’exprimer le plaisir.

Quand il pleure, quand il crie, quand il fait des sourires, il communique par son langage possible à ce moment précis de son développement. On parle alors de vocalises réflexes ou quasi-réflexes, qui se mêlent aux sons végétatifs comme les bâillements et les soupirs par exemple.

C’est la première forme de communication verbale et non verbale de votre bébé.

Vers 3 semaines de vie, le bébé ajoutera des sons nouveaux, des claquements de la langue, des grognements parfois. Il ne faut pas négliger non plus la gestuelle d’un bébé qui vient spontanément et qui est un précurseur de la communication puisque le corps parle aussi .D’où l’importance primordiale et essentielle du contact parlé et gestuel avec le bébé.

Entre 2 et 3 mois, le bébé commence à produire des sons volontairement pour se faire plaisir, pour entendre ses propres vocalises et pour saisir la réaction des visages de ceux qui l’entourent. On parlera ici des premières syllabes archaïques (‘aheu’ plutôt que ‘areuh’ car il ne peut pas encore prononcer des consonnes) liées souvent à l’arrivée du sourire, qui est le premier indice de la communication sociale.

Jusqu’à 3 mois, le bébé possède encore un pharynx archaïque : son larynx (qui contient les cordes vocales) est encore haut placé, près des fosses nasales. Quant à sa bouche, elle est encombrée par une langue volumineuse et encore peu mobile. La position du larynx, haute, permet à l’enfant de téter tout en respirant.

En effet, aux alentours de 3 mois, le bébé, capable de tenir sa tête droite, dégagera ses ‘outils’ de langage et pourra prononcer des sons plus précis comme ‘é’, ‘k’, ‘r’, puis toutes les consonnes (avant, seules les voyelles lui étaient disponibles). Le larynx descend rapidement, d’où les premiers gazouillements qui deviennent vite des mots articulés.

De 4 à 6 mois, ses gazouillis vont correspondre à un babillage plus complexe, le bébé est sensible aux voyelles et aux consonnes. Il crie plus fort et il aime s’entendre et se faire même peur à l’occasion avec l’intensité de ses vocalises !Il rit aux éclats et explore les différents sons comme les consonnes p, b, m, t, d, n. On dirait qu’il vous répond lorsque vous lui parlez et souvent, il s’ennuie seul…

 

Dès les premiers jours, bébé communique…

 

♥Entre 6 et 12 mois

A partir de 6 mois, bébé se prépare à parler. Il commence à communiquer en syllabes « Lalalala », « Dadada », c’est l’âge du babillage.

Il commence également à imiter les sons qu’il entend ou les voix des gens.

Il comprend et imite surtout les intonations des voix.

Il est de plus en plus réceptif à son entourage et cherche à entrer en communication avec vous.

A cet âge, votre bébé comprend également que les mots ont un lien avec les objets.

Sa compréhension s’enrichit chaque jour. Il commence à comprendre les différentes étapes de la journée et le sens de phrases quand vous lui dites qu’il est l’heure de manger ou de changer la couche. Les actes répétitifs lui permettent de reconnaître le langage associé et d’en extraire des mots.

À partir de 9 mois environ, le bébé reconnaît aussi certains mots communs (y compris son nom), même s’il n’est pas capable de les dire. À cette période, il comprend probablement beaucoup plus que vous n’en avez l’impression.

Certains bébés peuvent déjà prononcer quelques petits mots dès 9 mois mais cela arrive plus généralement vers 12 mois !

 

Les premiers babillages !

♥Comment parler avec bébé ?

Souvent, quand on parle avec son bébé, on ajuste naturellement le ton de notre voix. C’est une façon douce et attentionnée de communiquer avec bébé ! On essaye autant que possible de se mettre à la hauteur de bébé et de bien le regarder quand on lui parle. Cela nous permet de capter son attention, et d’observer ses réactions. Si on lui parle doucement, et tendrement, cela le met en confiance et éveille son intérêt.

Il y a de nombreuses manières de partager le plaisir des mots avec bébé ! Dans la vie quotidienne, on peut nommer les objets qu’il pointe, lui expliquer ce que l’on est en train de faire quand on le change ou qu’on lui fait à manger, par exemple. Dans les moments plus privilégiés, on peut lui raconter des histoires, lire des livres, chanter avec bébé ou faire des jeux qui demandent de la discussion. En associant aux mots des sons, des images ou des sensations, bébé arrive d’autant mieux à les comprendre et à les retenir.

Attention !

Ne pas parler « bébé » à  son enfant (pas « kiki » pour « biscuit »). Il doit apprendre les vrais mots.

En revanche il convient d’articuler clairement les mots, de parler un peu plus aigu et d’exagérer vos intonations. Des recherches montrent que les bébés aiment écouter un tel langage…

 

 

 

Article écrit en collaboration avec Dominique Chailan

http://www.myrtile.com/

You Might Also Like