Jeunes enfants et animaux domestiques

 

 

 

 

 

Les enfants sont souvent fascinés par les animaux. Si votre bébé grandit avec un compagnon animal, une relation merveilleuse va se créer entre eux.

En revanche, votre tout petit devra apprendre à respecter son ami à quatre pattes .

 

 

En effet , de nombreux animaux domestiques sont très tolérants envers les jeunes enfants, mais il est tout de même important d’être conscient de leurs dangers potentiels. Il existe des précautions à prendre pour assurer la sécurité de bébé, surtout lorsqu’il commence à ramper et à marcher.

 

 

 

♥Le retour à la maison de bébé si un chien/chat est déjà présent

  • Présentez toujours votre bébé en douceur à vos compagnons . Laissez l’animal sentir l’enfant lorsque vous êtes là pour surveiller, sans qu’il y ait d’appréhension de votre part.
  •  En revanche, ne les laissez jamais sans surveillance.
  • Les chiens peuvent être jaloux d’un nouveau bébé lorsque vous le ramenez à la maison pour la première fois car ils peuvent se sentir délaissés.
  • Il faudra associer votre chien aux activités avec bébé et faire en sorte qu’il trouve du bénéfice à la présence du nouvel arrivant.
  • Il faut par exemple caresser votre chien quand vous avez votre enfant dans vos bras.
  • Essayez d’accorder une attention particulière à votre chien quand vous le pouvez, afin qu’il sache que vous vous souciez toujours de lui.
  • Votre chien doit comprendre qu’il conserve sa place dans la famille en dépit de ce changement. 

 

Le jour des présentations!

 

Les chiens sont également susceptibles d’être curieux. N’oubliez pas que votre chien peut réagir d’une manière inattendue à l’arrivée du bébé.

 

Les chats ne sont généralement pas jaloux, mais ils sont attirés par la chaleur du lit du bébé. On peut utiliser un filet pour chats sur le landau ou la poussette si besoin.

 

 

♥Quand bébé grandit

Les animaux comme les tout petits ont de grandes facultés d’observation et d’imitation, une relation intense va se créer.

Ils vont très vite s’apprivoiser et communiquer même si bébé ne parle pas encore !

Plus tard Il lui confiera ses secrets lorsqu’il saura parler!

 

L’animal participe au développement psychomoteur de l’enfant et tous deux s’épanouissent et s’équilibrent à travers cette relation privilégiée dont voici les points clefs

  1. développement psychomoteur du bébé,
  2. exploration plus rapide et plus loin de son environnement par le jeune enfant,
  3. éveil et travail de la notion de responsabilité, de respect et de besoins de l’autre, de la tolérance chez les plus grands,
  4. soutien et stabilisateur émotionnel (baisse de l’anxiété) et présence rassurante pour tous les âges,
  5. canalisation de l’hyperactivité, l’agressivité, éviter le repli sur soi et la dépression, encourage la maturation psycho-affective.

 

La grande faculté d’adaptation du chien lui permet de suivre le développement de l’enfant. Il se montre patient et rarement agressif. 

Les chiens doivent toujours être surveillés en présence de bébés et d’enfants et la réciproque est vraie, attention aux bébés qui sont brusques avec les animaux !!!

Même si votre animal est digne de confiance, il peut perdre patience si un enfant lui tire la queue ou lui pique les yeux.

 

•Un petit résumé de ce qu’il faut bien expliquer à l’enfant dès que celui ci se déplace et est apte à comprendre :

  1. ne pas solliciter le chien quand il dort
  2. chacun ses jouets!!!
  3.  l’enfant ne doit jamais le taper, lui tirer les poils ou les oreilles, crier dessus…
  4. pas de contrainte, l’enfant n’est associé qu’à de bons moments
  5. quand il mange, ne pas l’embêter
  6. éviter de l’enlacer, mettre son visage face à lui (risque de morsure car le chien déteste cela)
  7.  un jeune enfant ne doit jamais être laissé seul avec un chien

 

Les chats s’échapperont souvent si un enfant les taquine ou leur fait du mal, mais certains grifferont et mordront.

Il est assez fréquent que de jeunes enfants soient mordus par leur propre animaux.

 Ces morsures de chien sont généralement mineures, mais il faut surveiller de près la façon dont l’enfant et l’animal jouent ensemble.

Les rapports d’attaques graves de chiens impliquant des bébés et de jeunes enfants sont très médiatisés, mais ces cas sont assez rares.

Si l’enfant n’arrive pas à laisser l’animal tranquille, surtout quand il mange, il peut être utile de les séparer, au moins pendant un certain temps.

 

 

Le chien est bien souvent d’une grande patience avec son petit maitre !

 

 

Vérifiez auprès de votre vétérinaire la fréquence à laquelle vous devez vermifuger vos animaux de compagnie

 Ne laissez jamais de vermifuges ou d’autres médicaments pour animaux domestiques à la portée de votre bébé.

 

♥L’adoption d’un animal de compagnie pour son enfant

-Adopter un chien

Il faut bien réfléchir à la vie que vous aurez  les 10 prochaines années et peser le pour et le contre à la présence d’un chien à la maison.

 

Le bébé adore son compagnon à 4 pattes!

 

Adopter un chien suppose un engagement à long terme, car il faut s’en occuper en tout temps.

Il faut le nourrir, le sortir, le brosser, l’amener chez le vétérinaire, le faire garder lors d’une absence prolongée, etc. C’est un être vivant qui ne peut pas être traité comme un jouet que l’on met de côté quand il ne nous intéresse plus. L’animal devient un nouveau membre de la famille.

L’enfant ne saura réellement s’occuper de son compagnon  que vers l’âge de 9 ou 10 ans (bien qu’il puisse s’y intéresser beaucoup plus tôt )

Il est important de le savoir avant d’adopter un animal, car une part importante des responsabilités reviendra aux parents inévitablement.

 

-Adopter un chat

C’est un animal indépendant, qui aura tendance à vouloir éviter les cris et mouvements brusques du jeune enfant.

Attention aux griffures, système de défense.

Attention également à ne pas le laisser s’installer confortablement dans le berceau de bébé.

Ceci pour des questions d’hygiène mais aussi pour éviter les risques de suffocation si l’animal se pose sur le visage de l’enfant.

 

-Adopter un autre animal de compagnie

 

Lapins, furets, rats, hamsters et cochons d’Inde

Cette catégorie de « nouveaux animaux de compagnie » constitue une option intéressante et peut répondre au désir d’avoir un animal de compagnie à la maison avec des enfants.

Cependant, il demeure essentiel de bien prendre le temps de vous informer concernant les besoins propres à chaque espèce. Ce ne sont pas de petits chiens ni de petits chats. Il faut bien connaître les soins à prodiguer afin d’assurer leur santé et leur bien-être.

Comme pour les autres animaux, il ne faut pas laisser de très jeunes enfants seuls avec eux, car certains peuvent mordre ou griffer.

 

Oiseaux et poissons

Une perruche, un pinson, un canari ou des poissons rouges peuvent être un heureux compromis

 

Votre enfant peut leur rendre visite et les manipuler pendant de courtes périodes sous votre surveillance. Lorsque vos enfants seront plus âgés et pourront comprendre que les animaux doivent être respectés, vous pourrez envisager d’ajouter un chat ou un chien à votre famille.

 

♥Risques sanitaires liés aux animaux de compagnie

1 Parasites

-Les vers

 

  • 70 % des animaux (chiens, chats ) sont porteurs de vers intestinaux, et les enfants, plus fragiles, sont une cible idéale pour ces parasites.
  • Il est donc essentiel de prendre des mesures préventives pour éviter l’infestation.
  • L’infestation se fait par l’ingestion d’œufs microscopiques, qui peuvent se retrouver en contact avec vos enfants de multiples façons.
  • Vous accueillez un chiot ou un chaton ? Vous avez un animal non vermifugé ? Vos enfants jouent souvent dans un bac à sable public ?
  • Les œufs se déposent sur les mains ou le visage de votre enfant par simple contact avec le sol souillé, le pelage de l’animal, un coup de langue…
  • Si vous autorisez votre compagnon à pattes à monter sur les lits ou le canapé, les œufs s’y déposent, et sont facilement absorbés par les humains ensuite.

Il faut vermifuger régulièrement votre animal une fois par mois jusqu’à l’âge de six mois.

. Chez les animaux adultes, prévoyez de les vermifuger au moins quatre fois par an .

Les puces

Il est nécessaire d’utiliser un anti parasitaire, c’est indispensable lorsque l’on a un animal de compagnie.

De plus, certains chats peuvent transmettre une bactérie via leurs puces, bactérie qui peut donner la maladie des griffes du chat .

 

-Autres pathologies les plus courantes

Une lésion par griffure ou morsure, même minime, peut favoriser la transmission d’une bactérie.

Il est évident que si votre enfant se fait griffer par le chat, ou légèrement mordre par le chien de la famille il faut désinfecter soigneusement la plaie .

Malgré tout il peut arriver qu’il y ait tout de même transmission de bactéries via la peau .

La maladie des griffes du chat

La maladie des griffes du chat est provoquée par une bactérie, appelée Bartonella Henselae, présente sur les griffes du chat,

Elle pénétre dans l’organisme à l’occasion d’une petite plaie cutanée, souvent une griffure de chat, plus rarement une morsure de chat, d’où son nom.

L’apparition d’un gros ganglion indolore (jusqu’à 10 centimètres), deux à quatre semaines après la griffure, qui donne l’alerte, justifiant l’antibiothérapie à ce stade.

Précautions à prendre: désinfection de toute plaie causée par votre animal et anti parasiter ceux ci régulièrement

 

La psittacose

La bactérie Chlamydia psittaci est capable d’infecter de très nombreuses espèces d’oiseaux (perroquets, perruches, canaris, etc etc ), qu’ils soient sauvages, d’élevage ou de compagnie.

A leur tour, ces derniers peuvent contaminer les humains surtout par voie respiratoire. (inhalation de poussières, fientes ou plumes contaminées)

Souvent bénigne, cette infection peut se traduire sous forme de symptômes ressemblant à ceux de la grippe. Mais elle risque aussi de mener à une pneumonie, parfois sévère.

La maladie répond très bien à un antibiotique : généralement, la fièvre et les autres symptômes sont contrôlés dans les 48 à 72 heures.

Précautions à prendre :un lavage des mains s’impose après toute manipulation des oiseaux ou tout nettoyage de leur espace de vie.

 

 

 

Tout ceci peut être évité en prenant quelques précautions et en respectant une certaine hygiène par rapport à votre animal de compagnie.

Cet aspect des choses étant réglé , il ne reste qu’à profiter de ce(s) membres de la famille qu’on aime tant !!!

 

 

 

 

 

 

 

You Might Also Like