L’acquisition de la propreté chez le jeune enfant

 

Quand est-il temps pour le bébé de se passer de couches ? Et à quel moment est-il bénéfique d’initier l’enfant à l’apprentissage de la propreté ?

 L’acquisition de la propreté est en fait l’acquisition du contrôle des sphincters ( muscles qui permettent d’ouvrir et fermer la vessie et l’anus)  qui dépend en grande partie de la maturation neurologique .

L’apprentissage de la propreté de jour est un processus qui prend généralement de 3 à 6 mois en moyenne. Elle se fait pour la plupart des petits, très naturellement entre  2 et 3 ans

En revanche, l’apprentissage de la propreté de nuit peut prendre plus de temps.

Avant l’âge de 5 ans, il est inutile de s’inquiéter si votre enfant ne réussit pas à se réveiller pour aller aux toilettes.

 

Fierté de se débrouiller seule!!!

 

 

Selon la psychologue pour enfants et auteur Elisabeth Gerhardsen, les parents devraient attendre l’apprentissage de la propreté jusqu’à ce que l’enfant commence à émettre des signaux.

Elle souligne que la maturation se produit différemment chez tous les enfants et que commencer à pratiquer trop tôt peut rendre l’enfant stressé , ainsi le faire aller aux toilettes devient une source de stress voire de conflits .

Un réel contrôle sphinctérien est acquis lorsque l’enfant peut être attentif à ses sensations internes, savoir les analyser et donc savoir et décider quand il lui est nécessaire d’aller aux toilettes

Ainsi quand un ‘enfant de 2 ans se lève et dit : “Le pipi arrive !” Avant qu’il ne fasse pipi, vous savez avec certitude qu’il est sur le point d’atteindre le premier niveau.

Cela ne signifie pas que l’enfant pourra se retenir intentionnellement, mais qu’à ce stade, vous pouvez présenter l’apprentissage de la propreté .

L’apprentissage de la propreté peut être suggéré lorsque l’enfant a déclaré à plusieurs reprises qu’il doit uriner avant que quelque chose n’arrive réellement, mais ne forcez pas les enfants qui ne veulent pas, explique la psychologue pour enfants.

Un point important à souligner: il faut prévoir  du matériel à portée de la main de l’enfant pour favoriser son autonomie et sa confiance en soi (change, linge propre, papier pour essuyer fuite etc).

 

                      ♥Les signaux montrant que bébé va bientôt être propre

 

  • Moins de couches mouillées. Jusqu’à l’âge d’environ 20 mois, les enfants urinent si souvent qu’il est probablement irréaliste de s’attendre à ce qu’ils contrôlent leur vessie. Mais un tout-petit qui reste au sec pendant une heure ou deux d’affilée – et se réveille parfois sans être mouillé – est physiquement prêt pour l’apprentissage de la propreté.
  • Selles  prévisibles. Qu’il ait une selle le matin, après les repas ou juste avant de se coucher, un rythme régulier aider à anticiper quand sortir le pot – et ainsi augmenter ses chances de succès.
  • La communication. Certains enfants annoncent joyeusement quand une selle est sur le point d’arriver (“Je fais caca maintenant!”). D’autres communiquent par des moyens moins verbaux, par exemple en se retirant dans un coin ou en produisant un grognement préventif. Peu importe le signal, si votre enfant montre qu’il est conscient des fonctions de son corps, il est prêt pour l’apprentissage de la propreté .
  • L’enfant n’aime plus les couches sales. À un moment donné, la plupart des tout-petits traversent une étape (éphémère) lorsqu’ils sont opposés aux dégâts personnels – ils sont gênés par des miettes errantes et des doigts collants, et oui, désireux d’échapper à leurs couches sales dès que possible. C’est une occasion en or de  lancer la période d’apprentissage de la propreté car pour la première fois, votre enfant n’aime pas autant que vous ses couches puantes.
  • Il est capable de se déshabiller simplement. Lorsque la nature l’appelle, le pot ne sera pas d’une grande utilité à moins que votre enfant ne puisse rapidement retirer son pantalon, ses couches ou ses sous-vêtements.
  • Il comprend le vocabulaire de la salle de bain. Si c’est oui, votre enfant est prêt pour l’apprentissage de la propreté s’il comprend et est capable d’utiliser les mots de la famille pour les fonctions de la salle de bain et tout ce qui y est associé.

    Autonomie en route!!
  •  

 

                          ♥ Quand les enfants n’ont ils plus besoin de couches ?

 

L’acquisition du contrôle sphinctérien dépend de la maturation neuromotrice et psychique de l’enfant : l’enfant doit être prêt dans son corps et sa tête. Parfois même , certains  enfants décident de retirer leurs couches du jour au lendemain, « sans incident »

Il existe de grandes variations selon les enfants, cependant 2 ans /2ans 1/2 semble être une moyenne. De toute façons, on n’utilise pas le terme “énurésie” (miction involontaire) avant que l’enfant n’ait cinq ans.

De plus, il existe une grande différence entre être au sec pendant la journée et être au sec toute la nuit.

La maturité physiologique et la génétique jouent un rôle majeur dans la fin des couches, et il ne faut pas forcément s’attendre à ce qu’un enfant propre le jour le soit en même temps la nuit !

 

                           ♥ Motivation autour de l’entraînement au pot

Les joies du pot !
Les joies du pot !

 

L’apprentissage de la propreté ne doit être commencé que lorsque l’enfant est motivé. Les parents peuvent essayer de remarquer si la couche est souvent sèche, puis devient très lourde, et que c’est un signe de maturité physiologique. La vessie parvient alors à retenir l’urine un moment, puis se vide tout d’un coup.

 Parler de manière naturelle du pipi et du caca autant que du nez rend les choses plus simples pour l’enfant …

Féliciter pour un pipi ou un caca sur le pot c’est bien mais sans s’en vanter pas forcément car l’enfant ressentira une pression de performance pour le faire une deuxième fois d’où stress!

 

                              ♥ Apprentissage de la propreté pendant l’été

 

Il est évident qu’un enfant remarquera plus facilement qu’il fait pipi s’il est nu !

On peut donc avantageusement laisser l’enfant se promener nu  ou avec une culotte  pendant les semaines où il fait assez chaud pour lui en été 

Si un accident de pipi arrive il faut dédramatiser la chose!!!

 

                                ♥ Apprendre à faire caca aux toilettes

Le pot ou des mini toilettes est une bonne alternative aux toilettes d’adultes car l’enfant n’aime pas être assis dans des toilettes en hauteur.

Si toutefois  l’enfant est assis sur les toilettes : 

  • prévoir une chaise haute devant lui afin qu’il puisse s’asseoir avec un appui ferme sous les jambes.
  • idéalement, les genoux doivent être légèrement plus hauts que les fesses, de sorte que l’enfant adopte une position comme lorsqu’il est accroupi.

Parfois certains enfants ont tendance à être un peu constipés pendant la phase où ils apprennent à faire caca sur les toilettes ou dans le pot, on peut le prévenir en permettant à l’enfant de boire beaucoup d’eau et de manger des aliments riches en fibres.

 

Mini toilettes bien adaptées pour jeunes enfants!
Mini toilettes bien adaptées pour jeunes enfants!

 

                                                                                                                     En résumé 

Certains tout-petits apprennent la propreté presque immédiatement et pour certains, cela prend un peu plus de temps. Un enfant n’est pas en retard de développement s’il ne comprend pas tout de suite ou s’il commence plus tard. Certains enfants commencent vers l’âge de 2 ans et d’autres le feront vers 3 ans. Le processus peut prendre des semaines ou des mois, et l’apprentissage de la propreté nocturne peut prendre beaucoup plus de temps. La plupart des enfants devraient rester au sec la nuit entre 5 et 7 ans.

Le maitre mot pour les parents:

Être patient: soyez patient pendant que votre tout-petit apprend. Fournissez des rappels doux tout au long de la journée et emmenez votre tout-petit à la salle de bain périodiquement. Mais ne criez pas, ne punissez pas et ne harcelez pas. Cela pourrait en fait diminuer sa confiance en soi et ralentir le processus.

 

 

 

You Might Also Like