Apaiser bébé par la méthode des 5 S

La méthode des 5 S pour apaiser bébé

 

À quoi servent les 5 S

Bébé pleure parce que c’est le seul moyen qu’il a de dire qu’il a besoin de quelque chose.

Mais après avoir joué avec bébé, l’avoir nourri,  lui avoir fait faire son rot, vérifié sa couche et s’être assuré qu’il ne souffre pas, bébé pleure encore…

Alors pourquoi s’agite-t-il encore ?

Le Dr Harvey Karp, pédiatre, propose la méthode des 5 S. Cette méthode est particulièrement efficace pour les pleurs du soir des bébés jusqu’à 4 mois et peut faciliter l’apaisement de bébé.

 

Voici deux des problèmes que cette méthode vise à combattre :

•Les coliques

Sur 5 à 19% des bébés ont cette condition plutôt vague connue sous le nom de « coliques ». (c’est généralement dû au fait que bébé s’habitue à son tout nouveau système digestif.)

Si bébé pleure 3 heures ou plus par jour, 3 jours ou plus par semaine, pendant les 3 premiers mois de sa vie, il est possible qu’il en souffre. Les coliques commencent généralement vers 6 semaines et s’estompent souvent vers le 3ème ou 4ème, mais elles sont difficiles à gérer à la fois pour le bébé et pour les parents.

•L’insomnie

S’endormir n’est pas toujours facile pour les bébés, et c’est particulièrement vrai si  bébé est trop fatigué. En reproduisant les sensations ressenties dans l’utérus, les parents peuvent endormir leur bébé dans un long sommeil réparateur.

 

Étape 1 :  Swaddle =Emmitoufler

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Emmitoufler signifie envelopper bébé pour le rendre douillet comme dans un petit cocon.

De plus, l’emmaillotage réduit la probabilité que les bébés se réveillent avec leur réflexe de Moro surprenant par des sons ou des mouvements soudains et agitant leurs petits bras.

Comment procéder :

  • Coucher bébé sur un morceau de tissu doux qui a été plié en forme de losange.
  • Plier un côté du tissu et placez-le sous son bras.
  • Soulever le bas et le rentrer.
  • Plier le deuxième côté et rentrer l’extrémité dans le tissu enroulé autour du dos de bébé.

Attention :

  • Laisser deux doigts d’espace entre le tissu d’emmitouflage et la poitrine de bébé pour une marge de manœuvre.
  • Faire attention aux emmaillotements serrés autour des hanches et des jambes qui pourraient causer des problèmes de développement des hanches.
  • Éviter d’envelopper bébé avec trop de couches chaudes
  • Arrêtez de l’emmitoufler lorsque votre bébé peut rouler sur le ventre.

 

Vous saurez tout sur l’emmaillotage en parcourant cet article .

 

Étape 2 :Stomach position =Position ventre latéral

L’institut national de la santé infantile et du développement humain montre que les bébés qui dorment sur le ventre dorment plus longtemps et réagissent moins vite au bruit. Un gros problème, cependant : endormir un bébé sur le ventre ou sur le côté est dangereux, car cela augmente le risque de syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN).

Selon Karp, tenir les bébés en position couchée active un mécanisme calmant qui apaise leur système secoué .

Alor son peut tenir bébé sur le ventre ou sur le côté ; le poser sur l’épaule; ou le poser sur l’ avant-bras avec une main soutenant sa tête.

Mais lorsque  bébé s’est calmé, on le place sur le dos pour dormir.

 

Conseils pour une position parfaite sur le côté du ventre :

  • Mettez votre bébé nu sur votre poitrine avec un contact peau à peau pour un bon moment de liaison. Une étude de 2020 montre que même les bébés très prématurés (30 semaines à la naissance) sont calmés par ce contact.
  • Lorsque bébé atteindra l’âge de 6 mois, il sera probablement capable de se retourner, mais il est toujours préférable de jouer prudemment, de respecter les règles et de continuer à l’endormir sur le dos jusqu’à ce qu’il ait 1 an.

 

 

Étape 3 : Le Shush = Chut

Bébé a entendu de nombreux sons étouffés dans le ventre de sa maman, notamment :

  • le pompage de sa circulation sanguine
  • le rythme d’entrée et de sortie desa respiration
  • le grondement de son système digestif
  • le bourdonnement des bruits extérieurs

Lorsque l’on émet un son fort « chut « , cela se rapproche assez des sons auxquels bébé est habitué. Mais il y en a en fait plus que ça.

Les recherches montrent que les bruits d’inspiration et d’expiration contrôlés peuvent modifier le rythme cardiaque d’un bébé et améliorer ses habitudes de sommeil. C’est parce que nous sommes programmés pour nous synchroniser avec les stimulus extérieurs.

Conseils :

  • Ne pas baisser le volume –  bébé se calmera probablement plus rapidement s’il entend « chut » fort et longtemps. On sait bien que e bruit d’un aspirateur peut calmer un bébé. Incroyable, non ?
  • Placer la bouche près de l’oreille de bébé.
  • Faire correspondre le volume du « chut » au volume des pleurs de bébé. Lorsqu’ils commencent à se calmer réduire le volume progressivement.

 

Étape 4 : Swing =Bercer

Qui n’a pas poussé un million de fois la poussette d’un bébé difficile dans l’espoir qu’il s’endorme ?

Le mouvement est un excellent moyen de calmer un bébé . En fait, des recherches menées en 2014 sur des animaux et des humains ont montré que les bébés qui pleurent et qui sont portés par leur mère arrêtent immédiatement tous les mouvements volontaires et les pleurs. De plus, leur fréquence cardiaque a diminué. 

Comment bien bercer :

  • Commencer par soutenir la tête et le cou de bébé.
  • Se balancer d’avant en arrière d’environ un pouce et ajouter une touche de rebond.

En gardant bébé face à vous et en souriant, on peut  transformer ces moments en une expérience de liaison et apprendre à bébé à se concentrer et à communiquer.

Conseils :

  • Se  balancer lentement pour un bébé qui est déjà calme et qui a juste besoin d’être envoyé au pays des rêves, mais utiliser un rythme plus rapide pour un bébé qui crie déjà.
  • Garder de petits mouvements.
  • Ne jamais faire un bercement trop fort, secouer peut entraîner des lésions cérébrales et même la mort.

 

 

 

Étape 5 : Suck= Téter

 

La succion est l’un des réflexes primitifs de votre bébé. Ayant commencé à s’entraîner dans le ventre alors qu’il n’était qu’un embryon de 14 semaines, bébé est déjà un pro de la succion. (Beaucoup de bébés ont été pris en flagrant délit lors d’une échographie.)

Bien que  la succion pour se calmer puisse être une évidence, les chercheurs lors d’une étude de 2020 ont en fait tenté de le prouver. Les bébés aiment téter et sont calmés en tétant même sans se nourrir. C’est ce qu’on appelle la succion non nutritive.

Bien que l’on privilégie la tétée du sein , pour un peu plus de liberté, il est possible d’utiliser une tétine. Cependant les recherches recommandent généralement d’éviter la tétine jusqu’à ce que bébé ait acquis une bonne routine d’allaitement – vers l’âge de 3 ou 4 semaines.

A savoir  :

  • Ne pas interdire une tétine par crainte de ne jamais s’en débarrasser. Les habitudes ne se forment qu’à partir de 6 mois environ.
  • La succion du pouce est en revanche plus difficile à arrêter.

 

Pour le docteur Karp, la méthode des 5S est particulièrement adaptée pour apaiser les pleurs du soir qui apparaissent chez les tout-petits et que les parents ont du mal à calmer. Par ces 5 gestes, bébé va pouvoir s’apaiser et ramener l’harmonie à la maison.

 

 

You Might Also Like