Position ventrale et développement de bébé

« Dodo sur le dos » était une campagne de sensibilisation lancée en 1999 au Canada pour lutter contre le syndrome de mort subite du nourrisson. Le message principal de cette campagne était que faire dormir les bébés sur le dos diminue le risque de mort subite du nourrisson.

Effectivement cette campagne a eu un impact important et a permis de réduire ce syndrome (l’incidence de la mort subite du nouveau-né a diminué de 40 %)

Les recommandations médicales actuelles sont celles ci :

  • Il est recommandé, durant les premiers mois, de faire dormir votre enfant sur le dos.
  • La position dorsale est celle où  bébé respire le mieux (sauf contre-indications médicales) et qui permet d’éviter les risques de mort subite du nourrisson.
  • Une fois installé sur le dos, bébé ne risque plus de se retourner et est donc protégé des désagréments (étouffement, hyperthermie, etc.)
  • Dès lors que votre enfant est capable de se retourner lorsqu’il est en position allongée, il n’est plus nécessaire de l’installer en position dorsale.

Mais en revanche on assiste à une  augmentation des cas de tête plate (plagiocéphalie) chez les nourrissons ceci en corrélation avec cette recommandation.

Il reste recommandé de coucher son bébé sur le dos pour réduire les risques de décès liés au syndrome de la mort subite du nourrisson ou à un étouffement.

En revanche, certaines mesures permettent de limiter les déformations crâniennes dont celle ci qui nous intéresse ici :

“Mettre le bébé sur le ventre lorsqu’il est éveillé et qu’une personne le surveille”.

 

Plat ventre et bonheur !

 

Le plat ventre à partir de quand?

 

La position ventrale est la première position de bébé qui est d’emblée posé sur le ventre de sa maman, moment précieux ou il est accueilli et découvert. Dès les premières minutes il va chercher le sein dans cette position, c’est une position physiologique pour lui.

Cette position ventrale sera la sienne pendant les temps d’allaitement, de câlin et de portage, avec ses parents.

Lorsqu’ensuite le bébé est porté en face à face, il vit aussi des sensations de contact et d’appui sur la partie avant de son corps. Ces sensations corporelles primordiales participent à la connaissance de son corps.

Un moment privilégié sur le ventre !

 

 

Il semblerait que vers 2 /3 mois  lorsque le bébé commence à s’intéresser au monde, il peut retirer beaucoup de bienfaits de se retrouver dans une autre perspective que la position sur le dos.

 

Bienfaits de la position ventrale

Tout d’abord reparlons du concept de motricité libre très en vogue actuellement et qui n’est forcément pas en accord avec le fait de placer bébé en position ventrale .

Selon ce concept, un bébé doit être entièrement libre de ses mouvements.

Il ne doit pas non plus être placé par un adulte dans une position qu’il n’a pas lui-même déjà découverte ( pour la position ventrale vers 6 mois lorsqu’il est capable de se retourner seul) .

 

Cependant, on peut constater les bienfaits de cette position pour le bébé :

  • Le ventre permet de développer la force des muscles du cou et des épaules comme aucune autre position ne peut le faire. Cela donne également une autre vision du monde à l’enfant.
  • Le travail en position ventrale est primordial pour un développement moteur symétrique et harmonieux. C’est à partir de cette position que l’enfant débutera les déplacements. D’abord en roulant, puis en rampant et en marchant à 4 pattes.
  • C’est la base du développement à partir de 6 mois. En effet, à 6 mois environ, une fois que le bébé met ses pieds dans sa bouche et qu’il est capable de se tourner du dos au ventre, il n’y a plus aucune acquisition motrice à faire sur le dos.
  • S’il n’a jamais été habitué à être sur le ventre jusque-là, il refusera le ventre et risque de stagner dans son développement moteur en restant sur le dos.

 

Il faut tout de même savoir que :

  • Etre posé à plat ventre n’est parfois inconfortable pour le bébé car il n’y est pas encore prêt.
  • En effet, se tenir à plat ventre demande une capacité neuromusculaire, dont le bébé ne dispose pas encore.
  • Il n’est pas non plus capable de se remettre seul à plat dos lorsqu’il en aurait besoin.
  • Tenir un effort musculaire, immobile est source de tension et de crispation  (sauf bien sûr lorsque le bébé est installé  sur le corps de son parent).

 

Il semblerait toutefois que l’on peut mettre bébé sur le ventre pendant une dizaine de minutes 3 fois par jour afin de le familiariser doucement à une autre position que le dos qui reste sa position de base .

On peut introduire cette position progressivement en commençant par 1 ou 2 minutes à la fois. et en réessayant une autre minute, un peu plus tard dans la journée.

 

un bébé en pleine observation en position ventrale

 

Lorsque bébé se sent vraiment confortable dans cette position, ce moment peut être mis à profit un moment de jeu ou de câlin!

Attention tout de même :

Il faut éviter de placer bébé sur le ventre tout de suite après un repas pour éviter qu’il soit inconfortable ou encore qu’il régurgite.

 

Que faire sur le ventre? 

 

•Un petit massage : tout en douceur sur le dos et les jambes de bébé , il va adorer !

 

un moment de bonheur pour bébé!

 

•Jouer sur le tapis d’éveil

 

Il existe des livres en tissu pour les bébés qui s’intègrent dans cette perspective , par exemple en noir et blanc, ainsi que des miroirs lestés à placer sur un tapis d’éveil par exemple !

 

une autre façon de lire !

 

 

Miroir et tapis d’éveil pour un bon moment à plat ventre!
Cliquez sur cette photo et découvrez ce joli miroir lesté pour bébés à plat ventre !

 

 

•Faire de la gym

Expérimenter le passage du dos au ventre et inversement , attraper des petits objets en étant à plat ventre, beaucoup de petites choses qui vont permettre à bébé d’expérimenter plusieurs positions dans sa journée et retirer des bénéfices de chacune d’elles .

 

•Proposer un tapis d’éveil à eau

Bébé va aimer essayer d’attraper les petits poissons qui flottent à l’intérieur et son petit corps va suivre tous ces mouvements

 

Un bébé heureux sur son tapis d’éveil à eau!

 

En résumé, un bébé de moins de 6 mois lors de ses périodes d’éveil peut expérimenter la position ventrale, qui ne peut lui être que bénéfique.

Il suffit de la lui faire découvrir progressivement et de bien l’accompagner.

Dès qu’il saura se retourner, c’est lui qui gérera ses moments en position ventrale ou en dorsale .

You Might Also Like